Qu’est ce qu’un prêt ou crédit frontalier?

Le prêt ou crédit frontalier est une option de financement qui s’adapte à différents besoins. Il convient particulièrement aux entreprises ayant des revenus ou des investissements en devises.

La définition d’un prêt à la frontière est un accord qui assume la responsabilité des dettes résidentes envers des prêteurs non résidents (banques, entreprises, personnes morales ou particuliers) en devises étrangères.

En bref, cela signifie que vous empruntez de l’argent dans une devise étrangère (comme le franc suisse) et que vous devez également rembourser le prêt dans cette devise.

En fait, c’est ça: la banque obtient un prêt en francs d’une banque suisse, le convertit en euros, puis paie l’emprunteur.

Afin de rembourser le prêt et les intérêts, l’emprunteur donne des euros à la banque, il les convertit en francs et les transfère à la banque suisse. En Suisse, le montant maximum du financement peut atteindre 80 000 francs, tandis qu’en France, le montant maximum est de 75 000 euros.

Avantages d’obtenir un crédit frontalier

Les clients qui négocient des titres utilisent les prêts transfrontaliers à deux fins principales.

Le premier est de réduire le risque de fluctuations des taux de change. La seconde consiste à échanger des devises qui ne sont pas dans le compte courant du client pour éviter d’acheter sur le marché des changes.

Cela lui permet d’économiser le coût de la différence entre les prix d’achat et de vente de la devise.

Les emprunteurs consentent généralement des prêts transfrontaliers dans des devises dont les taux de crédit sont inférieurs à l’euro et parient que les taux d’intérêt resteront plus bas avec le temps.

Cependant, ce pari ne fonctionne pas toujours. Lorsque la devise étrangère se déprécie par rapport à l’euro, l’emprunteur doit payer moins. Le montant inférieur en euros doit être converti pour rembourser la dette.

Qui peut bénéficier des prêts aux frontières?

Pour bénéficier d’un prêt à la frontière, une personne doit remplir une série de conditions:

  • Toute personne résidant dans les régions frontalières de la Suisse, telles que l’Ain, Dubs, Drum, Haut-Rhin, Belfort ou Savoie.
  • de nationalité suisse visant en France
  • de nationalité suisse qui cible la France

Pour les frontaliers en France, il est recommandé d’emprunter de l’argent en France et de bénéficier de taux d’intérêt bas. Surtout ceux qui ont de bonnes relations avec les banquiers.

Pour d’autres, le crédit suisse a toujours un avantage. Les frontaliers suisses peuvent bénéficier de taux d’intérêt bas en obtenant des prêts aux frontières en France. Surtout s’ils ont des comptes dans des banques françaises. Ce n’est pas le cas, ils peuvent solliciter des prêts auprès d’agences spécialisées comme Cofidis.

Cependant, en Suisse, ils peuvent bénéficier de montants plus élevés. Un autre avantage des prêts aux frontières en Suisse est qu’ils n’ont pas à fournir de raisons pour demander des prêts. En France, cela est généralement requis.

(1)